Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Début de l'article ICI

undefined

Le Riccardo de Julian Gavin est attachant , il aborde le rôle  tout en force et nuance peu le fort volume de sa voix.  Il ferait un Siegmund de "La Walkyrie" de R. Wagner tout à fait convainquant.  Il nous fait profiter ici de sa voix facile et de ses aigus  particulièrement sonores et brillants.  Il est vrai qu'il faut rivaliser avec la puissance vocale de sa partenaire Hui Hé. Malgré tout , même si les nuances et la caractérisation du personnage ne sont pas ses points fort ,  il sait manifestement  ce que chanter  Verdi veut dire et son plaisir à la faire est communicatif.




James-Westman-1.jpgJames Westman, chante Renato avec conviction et de mieux en mieux tout au long de l'opéra. Au début il est un peu difficile de l'entendre puis, peu à peu, la voix s'étoffe, prends du corps et il commence à habiter son personnage avec talent. Un vrai Baryton Verdi  (ils sont rares).

DaphneTouchais.jpg






La prestation de Daphné Touchais dans Oscar est remarquable de bout en bout. Voix légère (mais pas trop) facile et juste, elle saute et virevolte sur scène, au gré d'une mise en scène compliquée et pas toujours à propos et compose un oscar de rêve, pierre de touche du drame qui se joue.


La mise en scène de Carlos Wagner (puisqu'il faut en parler) décale l'action du Bal Masqué quelque part dans une amérique du sud totalitaire (Carlos Wagner - c'est sa première mise en scène d'un opéra de Verdi -  dit, lui, qu'il a plutôt globalement pensé à un pays du tiers-monde) Riccardo campe un dictateur, Renato étant son âme damnée, et les décors un peu "misérables" nous plongent dans une jungle kitch avec guérilleros et prisonniers (nus) que l'on exécute sur scène ... Bref, une mise en scène à oublier tant elle est constituée de clichés et contre-sens, surtout qu'à la conclusion du drame, au moment du fameux "bal masqué", noeud de l'intrigue où va se perpétrer le meurtre de Riccardo, les masques sont étrangement absents. Ce qui rend le texte incompréhensible pour qui viendrait pour la première fois écouter et voir le chef-d'oeuvre de Verdi.
L'opéra est un art complet, la mise en scène devrait participer, autant que la musique, à l'émotion et au drame ... Ce soir là il manquait un élément essentiel à l'Oeuvre.

Bal-masqu-.jpg

 

Tag(s) : #OPERA- et- musique- vocale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :