Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

SAINTONGE ROMANE

 

Petite séance photo avec pour sujet un des joyaux de la Saintonge Romane :
l'église "Saint Pierre" d'Aulnay de Saintonge construite au XIIè siècle.
 


                            Façade principale (voir une déclinaison de cette première photo)


Je suis toujours saisi par la beauté de cet édifice à chaque fois que je le contemple ... c'est une très grande église à trois nefs ... et un clocher typiquement saintongeais ...



                                                                              Clocher saintongeais

Comme je m'avance dans la pénombre et le silence de la nef centrale, j'aperçois - dans le choeur, à proximité de la croix chrétienne et près du tabernacle de l'église, un chandelier à sept branches (la Menorah juive) Que fait ce symbole dans ce sanctuaire chrétien, me dis-je sans trop réfléchir ?

 
                                                                                        Le Choeur

Sur le mur nord du monument  : Une explication, un manifeste en fait, j'en publie des extraits ci-après :


Chandelier à sept branches (Menorah)

Pourquoi dans le choeur de cette église ?

- Ce symbole, cet emblème du judaïsme encore aujourd'hui.
- Ce chandelier, à l'origine tel qu'il est décrit dans la Bible (Exode 25, 31-35)
- Ce chandelier brisé lors de l'exil à Babylone (587 avant J.C.)
- Ce chandelier, restauré par Judas Macchabée et emporté à Rome lors de la prise de Jérusalem (70 Après J.C.)
- Ce chandelier reproduit sur un bas-relief de l'arc de triomphe de Titus à Rome et qui ne concorde ni avec la description de l'Exode, ni avec les reproductions asmonéennes (relatives à la dynastie des Macchabées) .
- Ce chandelier, du IVè siècle, provenant des catacombes romaines : les symboles de la foi juive y sont peints en or sur fond vert (lumière et végétation).



I - Signification du chandelier à sept branche dans le culte juif au temple de Jérusalem :

Ce chandelier, devant l'autel ou table des pains de proposition :
La lampe toujours allumée "Qui sera perpétuellement devant l'éternel", la prière continue du peuple Élu rejoignant la présence invisible de son dieu, le Dieu de l'Alliance.

Candélabre aux sept lumières
:

7, chiffre symbolique de la plénitude et de l'accomplissement.
7, comme les 7 jours de la création, de la semaine ... Le temps complet.
Il faut se souvenir de son histoire - une histoire sainte - celle de l'Alliance qui lie Dieu à son peuple, particulièrement depuis Abraham et Moïse. Le peuple juif - Israël - c'est le peuple de L'alliance.

II - Ce chandelier a-t-il sa place dans le culte chrétien ?

1 -
Cette alliance première - ce premier Testament - n'est pas supprimée mais [...]  "accomplie" en Jésus ...
Lui, Jésus le juif, dont Saint Paul écrit :
" Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils. Il est né d'une femme, il a été sujet de la loi juive" [...] "selon la chair, il est né de la race de David" [...]"
Le peuple juif, Israël, n'est pas rejeté, continue le juif Saint Paul :

" Dieu aurait-il rejeté son peuple ? Certes non. Car je suis moi-même israélite, de la descendance d'Abraham. Dieu n'a pas rejeté son peuple que d'avance il a connu ..."

2
-
Alors, ce chandelier associé au culte chrétien dans cette église ?
Jésus n'a pas renié le peuple dont il est issu et qui l'a donné mystérieusement à l'humanité entière. Ce serait nier Jésus et le renier que de nier et renier ses racines juives. [...]

Alors, dans ce choeur d'église : L'ancien et le nouveau testament toujours associés, le chandelier à 7 branches veut le rappeler [...]

"Spirituellement, nous sommes des sémites" (PIE XI)

Comment un chrétien pourrait-il justifier :
Anti-judaïsme et anti-sémitisme ?

                    P.E. ORE (Curé de la paroisse de 1987 à 2000)

                                                                     Contre-jour

Au-delà des dogmes et présupposés, je crois aux symboles à la Fraternité, à la Tolérance. La Tolérance est, parfois, là où on ne l'attendait pas ... (Beaucoup de croyants sont tolérants, heureusement ... Que personne n'y voit offense !) Ce sont les religions qui sont intolérantes, pas les fidèles.
A.


 
                                                                                           Portail Sud

                                                             Photos Antiochus


Tag(s) : #Découvrir- la -Charente-Maritime

Partager cet article

Repost 0