Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Pour inaugurer une nouvelle catégorie d'articles intitulée : "Mes films cultes" point n'est besoin de réfléchir beaucoup pour savoir par quel film commencer ... Sans conteste il s'agit de ÈVE de Joseph L. Mankiewitcz (qui, lui-même, pourrait entrer dans une catégorie "Mes Réalisateurs cultes"). Film de 1950, intitulé dans sa version originale : "All about Eve". Le rôle de Margo Channing est tenu de main de maître par la grande Bette Davis (Encore une nouvelle catégorie que l'on pourrait nommer : "Mes actrices cultes") ...

 
 


Synopsis

Le prix Sarah Siddons va être attribué à la meilleure actrice de théâtre de l'année. Ève Harrington le gagne et toute l'assemblée l'applaudit, sauf deux femmes. Le film est un long flash-back qui nous apprend tout sur Ève.

La légende de la scène théâtrale New-yorkaise, Margo Channing (Bette Davis), reçoit dans sa loge une admiratrice, Ève, qui est venue à chaque représentation de la pièce en cours. Le fiancé de Margo, Bill Sampson (Gary Merrill), metteur en scène de la pièce, part le soir même travailler à Hollywood pour plusieurs semaines. Apitoyée par le destin tragique d'Ève, Margo la prend sous son aile comme secrétaire particulière. De fil en aiguille, Ève prend de plus en plus d'importance en devenant à la fois la sœur, la mère, l'amie, l'avocat et la gardienne de Margo. Au retour de Bill éclate la première scène de jalousie de Margo car celui-là l'a négligée et s'est d'abord occupé d'Ève.


 

 
Scène d'anthologie (malheureusement en anglais) du film où Margo Channing fait une scène de jalousie (qui montre bien son côté "monstre sacré"), à son fiancé qui s'occupe beaucoup trop, à son goût,  de l'intrigante Ève Harrington.

 

Une prochaine pièce est en préparation et Margo est évidemment pressentie pour le rôle principal malgré le fait qu'il s'agisse d'une femme d'une vingtaine d'années alors que Margo a 40 ans.

Ève, envieuse d'un succès semblable à celui de son idole Margo, réussit à remplacer sa doublure. Elle arrive à ses fins en allant donner la réplique à une jeune actrice lors d'une audition: on ne remarque qu'elle. Elle place ses pions, patiemment.

Comme Margo devient de plus en plus insupportable en raison de sa jalousie, sa meilleure amie Karen Richards (Céleste Holm), femme de Lloyd, auteur des pièces de théâtre interprétées par Margo, décide de lui jouer un tour. Au retour d'un week-end, Margo rate son train – pas par accident –, et ne peut pas jouer au théâtre. Ève la remplace. La presse est présente ce soir-là et, le lendemain dans les journaux, fait presque un triomphe à Ève. En particulier le redouté critique Addison DeWitt (George Sanders), qui publie une interview d'Ève critiquant ces actrices plus âgées qui continuent à vouloir se cantonner dans des rôles de jeunes premières

Des liens se créent entre Ève et DeWitt pendant que d'autres se désagrègent, entre Margo et Ève. Margo et Bill annoncent qu'ils vont se marier. Une sorte de chantage permet à Ève d'obtenir le rôle principal dans la nouvelle pièce de Lloyd (Hugh Marlowe). Ève fait ensuite tomber celui-ci dans ses griffes et informe même DeWitt qu'ils vont se marier. DeWitt, fasciné par Ève et soucieux de conserver l'influence qu'il a sur sa carrière, lui fait renoncer à ses projets. Quelques heures avant la grande première, il lui fait comprendre qu'elle lui appartient, elle et sa carrière, qui ne font plus qu'une, car il a découvert des informations sur son passé et exerce un chantage à son tour.

Ève gagne, donc, le prix Sarah Siddons. Ce même soir, elle découvre chez elle une jeune actrice et admiratrice ; celle-ci commence aussitôt à s'imiscer dans les affaires d'Ève...


Juste retour des choses, non ?
Ce film est sorti en France le 17 Avril 1951.


Tag(s) : #Mes- films- cultes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :