Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Padre Antonio Soler est le principal compositeur espagnol du XVIIIe siècle pour le clavecin si l'on excepte Domenico Scarlatti, Italien qui passa les trente dernières années de sa vie en Espagne et y introduisit son style si particulier, influencé par la musique populaire de son pays d'adoption. Antonio Soler se place directement dans le sillage et la tradition du maître napolitain.

Né à Olot dans la province de Gérone (en Catalogne), il commença ses études musicales à l'âge de six ans à la manécanterie de Montserrat. Entré ensuite en religion dans l'ordre des Hiéronymites et ordonné prêtre en 1752, il fit partie de la communauté hiéronymite de San Lorenzo de l'Escurial et devait y passer le restant de son existence tout en exerçant ses dons musicaux en tant que maître de chapelle. Il côtoya ainsi Scarlatti, au service de la monarchie espagnole et y recueillit probablement son enseignement et ses conseils. Leur point commun est leur importante production de sonates pour le clavecin ; ce terme ne correspond d'ailleurs pas, chez ces deux compositeurs, à la sonate classique en 4 mouvements : celles de Scarlatti sont en général à un seul mouvement de forme "suite" c'est-à-dire de coupe binaire avec reprise, celles de Soler ont une structure plus variée.

Antonio Soler mourut à l'Escurial en 1783


Ci-dessous un extraordinaire enregistrement du "Fandango" composé par Padre Antonio Soler  et interprété par le génial Scott Ross (1951-1989).   

 

 

  Une autre interprétation d'exception, celle de Raphaël Puyana ... une façon plus romantique  moins métronomique, d'interpréter cette oeuvre ...

 

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :