Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Cenerentola

La scène finale de l'opéra "La Cenerentola"(Cendrillon) de G. Rossini convient bien, il me semble, à cette période de fêtes qui s'annonce ...
Dans cette longue scène conclusive, Cendrillon raconte et pardonne à tous pour le mal qui lui a été fait, pour les injustices subies (Nacqui all'affano) ... et termine dans la joie des vocalises rossiniennes, redoutables à chanter mais terriblement efficaces (Non piu mesta).

Quelques interprétations très différentes les unes des autres en commençant par Maria Callas (Soprano assoluta), à Hambourg en 1962, à la fin de sa carrière (Hors concours comme d'habitude tant elle s'approprie le personnage et la musique d'une manière qui n'appartient qu'à elle, malgré une voix plus aussi stable qu'il serait nécessaire)


 


La très grande Mezzo Marilyn Horne (Mezzo-Soprano coloratura) dans la même scène finale ... somptuosité vocale, virtuosité et émotion vont de pair ... Du grand art ! on peut la retrouver sur ce blog : Biographie et ICI et encore ICI

 
Une cantatrice actuelle : Anne Sofie von Otter (Mezzo-Soprano) ... Suavité vocale et art du chant font que Rossini est bien là ... Cette grande mezzo chante beaucoup d'autres répertoires ... Loin du "spectaculaire" elle adapte sa voix avec beaucoup d'intelligence et de raffinement ... La musique d'abord !


Cécilia Bartoli (Mezzo soprano - contraltino) - ici dans un concert hommage à Maria Malibran à Barcelone - compense le manque de volume vocal avec des effets spectaculaires et beaucoup d'abattage ... Dans ce concert elle chante plutôt mieux que d'habitude et abandonne sa néfaste habitude de traiter les vocalises (qui doivent rester expressives) comme des numéros de haute voltige. Que de grâce ce soir là, madame Bartoli !



Tag(s) : #OPERA- et- musique- vocale

Partager cet article

Repost 0