Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


     Francis Poulenc (1899-1963)
Poulenc-Francis-02.jpgParce que les interprètes disent toujours un peu plus que la musique qu'ils jouent ou chantent ... Il est toujours fécond de mettre en regard les diverses facettes d'une même oeuvre ... ici une merveilleuse mélodie de Francis Poulenc : « Les chemins de l'amour » qui fut composée pour la « diva de l’opérette », Yvonne Printemps, pour la pièce d'Anouilh Léocadia (1940). Paroles de Jean Anouilh.

 

Il faut un petit temps pour s'habituer à la voix un peu "personnelle" d'Yvonne Printemps et, très vite, son charme irresistible opère... elle distille cette valse légère avec des accents convaincus et capiteux, quelle artiste !
 

 

 

Les chemins qui montent à la mer ont gardé de notre passage
Des fleurs effeuillées et l'écho, sous leurs arbres, de notre rire clair. 
Hélas ! Les jours de bonheur radieux, de joies envolées, 
Je vais sans en trouver trace dans mon cœur.
 

Chemins de mon amour, je vous cherche toujours, 
Chemins perdus vous n'êtes plus et vos échos sont sourds. 
Chemin du désespoir, chemin du souvenir, chemin du premier jour 
Divin chemin d'amour.
 

Si je dois l'oublier un jour, la vie effaçant toutes choses
Je veux qu'en mon cœur un souvenir repose plus fort que notre amour
Le souvenir du chemin où tremblante et toute éperdue, 
Un jour j'ai senti sur moi brûler tes mains.
 

Chemins de mon amour, je vous cherche toujours, 
Chemins perdus vous n'êtes plus et vos échos sont sourds. 
Chemin du désespoir, chemin du souvenir, chemin du premier jour 
Divin chemin d'amour.

 

******

Véronique Gens, fleuron du chant français actuel, met sa voix superbe au service de cette mélodie ... Unicité du timbre, technique sans faille, une voix conduite avec beaucoup d'élégance ...

 

 

 

 

La magnifique Felicity Lott, la plus française des cantatrices anglaises, chante la valse de Poulenc au Château de versailles en 2008 ...

 

 

Jessye Norman dompte sa grande voix, et utilise avec art son timbre somptueusement cuivré pour cette dernière interprétation des "Chemins de l'amour" ... émotion garantie ! 

 

 


D'autres interprétations comparées sur ce blog :

Mozart - air de concert : "Ch'io mi scordi di te ? ... Non temer, amato bene" - interprétations comparées
J.S. Bach - cantate BWV 170 - interprétations comparées
"Les pêcheurs de perles" Bizet "Je crois entendre encore" - interprétations comparées

- G. Verdi : "Il due Foscari" interprétations comparées
- W.A. Mozart - concerto pour piano N°23 - interprétations comparées

Tag(s) : #OPERA- et- musique- vocale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :