Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

fra7iw3u.jpg

 

 

Je suis depuis longtemps sensible à la beauté étrange et symbolique de la peinture de Gustave Moreau (1826-1898) ... par son "académisme rêvé" !
Mystère des lumières et des sujets ... Il suffit de se laisser emporter  dans le monde de l'artiste qui nous fait toucher du regard une certaine transcendance.


 

 

Éléments biographiques

 

Gustave Moreau est un peintre, graveur, dessinateur et sculpteur français, né le 6 avril 1826 à Paris, rue des Saints-Pères, fils de Louis Moreau, architecte de la ville de Paris (1790-1862) et de Pauline Desmoutiers (1802-1884), fille d'un maire de Douai en 1795-1797 et 1815 (par sa mère il est apparenté à de puissantes familles terriennes implantées en Flandre, Brasme, Le François, des Rotours) et mort le 18 avril 1898 à Paris. Il est l'un des principaux représentants du courant symboliste, imprégné de mysticisme.

 

Le courant symboliste

 

Le signe symbolique est lié depuis toujours à la peinture. L'iconographie devient de plus en plus chargée de symboles au XVIème siècle avec l'étude iconologique de Cesare Ripa. Il apparaît alors plus juste de réserver au terme symbolisme une acceptation historique précise qui le dégage des qualificatifs esthétiques vagues.

Le terme définit alors, dans la seconde moitié du XIXe, les tendances artistiques idéalistes qui se développent en opposition au positivisme scientifique et au naturalisme bourgeois

Gustave Moreau est le principal représentant de ce courant pictural ainsi que Odilon Redon et Arnold Böcklin


 

Oedipe-et-le-Sphinx---1864.jpgŒdipe et le sphinx (1864)


Tag(s) : #Peinture - gravure - dessin

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :