Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



justice-balance.gif


Jugement

 

LE JUGEMENT MORAL, péremptoire, d’autrui est aussi peu approprié que la généralisation (*) et s’apparente comme elle à la bêtise et au mépris de l’autre.

S’il doit y avoir jugement (Comme conclusion tirée d’une analyse) il doit porter sur ce que fait la personne (sur ses actes, ses comportements) et en aucun cas sur ce que l’on suppose (projette ?) qu’elle est. Le jugement qui prétend que telle ou telle personne est « ceci » ou « cela » (très souvent négativement, bien entendu) est  dangereusement du côté du racisme ordinaire, au plus, ou de l’irrespect, au moins.

Sachant que les jugements moraux que l’on porte sur les autres sont fréquemment des « projections » (*) de ceux que l’on a porté sur nous (ou qui sont en nous) ou bien que le « jugeant » porte sur lui-même, il est nécessaire se distancier d’eux et cesser de les proférer puisqu’ils n’ont d’autres fonctions que de conjurer la peur que fait naître la différence (l’autre) et de nous renforcer dans nos certitudes (*). De surcroît, celui/celle qui juge doit s’attendre, sans s’en plaindre, à être jugé lui-même. Le jugement porté sur autrui ET/OU sur soi-même devrait idéalement être équilibré (au moins bienveillant), donc forcément teinté de justice et de tolérance …

Juger, c'est cesser de chercher à comprendre l'autre !

Demandons-nous sincèrement pourquoi nous détestons certaines personnes. Est-ce parce que nous ne sommes pas parvenus à les aimer ?

L’amour ne devrait-il pas être toujours préféré à la haine ? La vie est si courte ... (sourire - un peu naïf - d'espoir !)

A.

*

 

(*) Généralisation : conclusion abusive à partir d’un fait constaté ou simplement supposé.

Une petite histoire à propos de généralisation (entendue, enfant, dans la bouche d’un enseignant) Elle n’est pas aussi absurde qu’il y paraît :

« Un anglais arrive pour la première fois à Calais. Une française en robe rouge attire son regard. Il en tire la généralisation suivante : toutes les françaises portent des robes rouges ».

 

(*) Certitudes : si elles sont érigées en système (dogme ?), les certitudes sont un poison pour l’âme. Même si, ponctuellement, elles aident à vivre, c’est le doute qui met sur le chemin de la Liberté.

 

(*) Projection : On « projette » sur quelqu’un quand on lui attribue des qualités, des défauts, des intentions qu’il n’a pas en réalité. Nous chargeons "l'autre" de sentiments coupables ou exagérément compassionnels dont nous ne voulons pas admettre la présence en nous-mêmes.

 


À propos du jugement dans d'autres billets de ce blog :
De l'inutilité du jugement - conte soufi
Sagesse des contes : Le regard du jugement et la réalité


Related Posts with Thumbnails

Tag(s) : #Pensées - Réflexions

Partager cet article

Repost 0