Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour bien commencer cette année 2014 ... je partage cette découverte avec vous ... La joie de chanter, la joie d'être, le plaisir du chant lyrique ... Une longue carrière pour cette artiste exceptionnelle !
Enjoy !
 

Julia.jpg

Julia Lezhneva

Soprano

La jeune soprano russe Julia Lezhneva étudie le chant et le piano au Conservatoire d’État Tchaïkovski de Moscou. Une fois diplômée, elle est vite reconnue pour son grand talent et remporte le Grand Prix aux deux concours internationaux Elena Obraztsova (grande mezzo-soprano des année cinquante et soixante), le premier concours pour jeunes chanteurs (2006) et le sixième concours pour jeunes chanteurs d’opéras (2007), où elle remporte aussi le Prix du public. Elle fait ses débuts dans la Grande Salle du Conservatoire de Moscou dans le Requiem de Mozart, avec Les Virtuoses de Moscou sous la direction de Vladimir Minin. Elle travaille ensuite avec Dennis O’Neill à l’Académie vocale internationale de Cardiff et suit les cours d’interprétation d’Elena Obraztsova à Saint-Petersbourg en 2007 et d’Alberto Zedda à l’Accademia Rossiniana de Pesaro en 2008, où elle participe en outre à un concert qu’elle partage avec le ténor péruvien Juan Diego Flórez.


En 2009, Julia Lezhneva se produit en soliste à Tokyo à l’invitation de la Fondation culturelle Musashino et à Kosice (Slovaquie) à l’invitation du ténor Peter Dvorský. Elle interprète aussi la partie de soprano solo dans la Messe en si mineur de Bach à Saint-Jacques de Compostelle et l’enregistre avec Les Musiciens du Louvre-Grenoble sous la direction de Marc Minkowski. La même année, elle remporte le concours international de chant Mirjam Helin, en Finlande. En 2010, Julia Lezhneva se produit aux Mozartwoche (Semaines Mozart) de Salzbourg et au Festival de Salzbourg sous la direction de Marc Minkowski. Elle vient de terminer l’enregistrement de son premier album en soliste consacré à des airs de Rossini pour Naïve, accompagnée par le Sinfonia Varsovia et Marc Minkowski.
 

Malgré sa jeunesse, cette cantatrice possède une aisance complète (comme si elle chantait de puis de longues années) et un timbre de rêve (légérement cuivré dans le médium) il est parfois difficile de déterminer sa tessiture (Soprano ? Mezzo-soprano ?) ... un rêve de chanteuse !

 


Très à l'aise, comme vous pouvez le constater, dans cet air de Haendel ("Da tempeste", de l'opéra "Guilio Cesare", air de Cléopatra)  très difficile, bourré de trilles et autres difficultés vocales qu'elle exécute avec talent et virtuosité.

"In Furore" De Vivaldi, air dans lequel j'ai découvert cette fabuleuse chanteuse sur le site de notre amie romaine Jacqueline ... Que dire, je suis à cours de superlatif !   

Tag(s) : #Cantatrices- et- chanteurs- d'opéra

Partager cet article

Repost 0