Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Beethoven03.jpg

Ludwig van Beethoven -

Quatuor à cordes Opus 59 N°2 "Razumovsky". 

 

Le grand monument de la musique de chambre de Beethoven est formé par les 16 quatuors à cordes. C’est sans doute pour cette formation que Beethoven a confié ses plus profondes inspirations. Le quatuor à cordes a été popularisé par Boccherini, Haydn puis Mozart, mais c’est Beethoven qui a le premier utilisé au maximum les possibilités de cette formation. Les six derniers quatuors et la « Grande Fugue » en particulier, constituent le sommet insurpassé du genre. Depuis Beethoven, le quatuor à cordes n’a cessé d’être un passage obligé des compositeurs et un des plus hauts sommets fut sans doute atteint par Schubert. C’est néanmoins dans les quatuors de Bartók que l’on trouve l’influence la plus profonde mais aussi la plus assimilée des quatuors de Beethoven ; on peut alors parler d’une lignée « Haydn-Beethoven-Bartók » — trois compositeurs partageant à bien des égards une même conception de la forme, du motif et de son usage, et tout particulièrement dans ce genre précis.


Le Quatuor à cordes n° 8 en mi mineur, opus 59 n° 2, fut composé en 1806 et publié en janvier 1808. Il est le second des trois quatuors dédiés au prince Andrei Razumovsky dont il porte le nom. Beethoven était particulièrement fier des trois quatuors de l'opus 59, mais celui-ci comme les deux autres eut un accueil difficile.
Dans ce quatuor, Beethoven compose une vaste fresque musicale d'un peu plus de trente minutes ... les thèmes et les sentiments s'entremêlent pour former une oeuvre forte et puissante à l'image du compositeur lui-même. Il est facile de se laisser emporter par la longue méditation romantique du 2ème mouvement (molto adagio) et par l'éblouissant final ... la musique roule et tonne, s'adoucit , exprime des sentiments mêlés et deviens canevas de nos propres états d'âme. Bonne écoute à tous !

  1. Allegro
  2. Molto Adagio
  3. Allegretto
  4. Finale: Presto


1er mouvement - Allegro

  2ème mouvement - Molto adagio (1ère partie)
Beethoven aurait écrit l'adagio du second mouvement
« à la suite d'une méditation sur l'harmonie des sphères,
devant le ciel étoilé dans le silence de la nuit. »

  2ème mouvement  (2ème partie)   

  3ème mouvement   (Allegretto)
Le thème de cet allegretto fut repris par d'autres compositeurs
 comme : Moussorgsky et Rymski-Korsakov 

  4ème mouvement - Final (Presto) 

Sur ce blog, retrouvez la catégorie "musique de chambre" constituée de 29 articles dont : "Qu'est-ce que la musique de chambre"

 

Tag(s) : #Musique- de- chambre

Partager cet article

Repost 0