Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En mai, aux éditions Mnémos - dans la collection "dédales", est paru un livre de Science-fiction qui pourrait bien faire date : "Le Chant Premier" de Yoann Berjaud.

Chant-premier.jpg

Se déroulant dans l'univers des "Guerriers du silence" de Pierre Bordage (qui fait l'objet d'une catégorie sur ce blog), Le Chant Premier se lit indépendamment.
Sur la quatrième de couverture on peut lire :
Épopée spatiale, récit initiatique et journal intime, Le Chant Premier compose un véritable Space-Opéra mystique. L'écriture de Yoann Berjaud est un souffle qui nous transporte de batailles cosmiques en conflits intimes à la suite de personnages au destin incertain, en quête d'absolu.

L'auteur
Né en 1975, Yoann Berjaud est journaliste à Nice, il dévore depuis l'enfance tout ce qui touche à la Science-Fiction et à la mythologie. À dix-sept ans, la lecture des "Guerriers du Silence" de Pierre Bordage est une véritable révélation. Il plonge dans l'écriture. Avec le "Chant Premier", il signe un premier roman ambitieux et remarquable. 

Ce que j'en pense
Tout au plaisir d'avoir lu Le chant premier, je m'aperçois que je n'ai pas pris le temps de dire ici tout le bien que j'en pensais. Outre le plaisir de retrouver des lieux familiers, des noms de personnages qui sont restés dans ma mémoire, j'ai suivi avec grand plaisir l'intrigue passionnante qui s'accroche (comme un tissu-vie arachnéen) à la trame de "l'univers" des "Guerriers du silence". Quel courage il a dû falloir à Yoann Berjaud pour se mesurer à l'imaginaire de Pierre Bordage sans être tenté de l'imiter, en restant fidèle à son identité d'écrivain, à son univers propre ... En tous cas, pour ma part, ce roman est une totale réussite ... passionnant de bout en bout, il rend attachants les personnages nouveaux par une description et une psychologie plus fouillée que chez l'illustre modèle que l'auteur s'est choisi ... le petit "plus" venant, pour moi, de cette touche de lyrisme que Yoann Berjaud sais mettre dans le récit et dans les descriptions qui rend plus facile l'identification du lecteur et l'adhésion aux péripéties du récit ... je promets à ce jeune écrivain un bel avenir dans l'écriture de ce genre littéraire, plus difficile qu'il n'y paraît ! Je dirais aussi, qu'à mon sens, il lui faut, pour garder son originalité et sa "fraîcheur" surfer sur les vagues de sa propre imagination, sans tenir compte de l'avis des uns et des autres. Le créateur est toujours seul avec son oeuvre ...

À tous ceux qui liront cet avis : Courrez acheter ce livre que l'on ouvre et que l'on ne lâche plus ! (on peut le trouver ICI)
Antiochus 

Tag(s) : #A -propos- de ...

Partager cet article

Repost 0