Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

NORMA à Sanxay

Voir aussi : Norma - Argument et vidéos

 

Sanxay-Norma039.jpg

 

Cette année les "Soirées lyriques de Sanxay", (11ème édition) proposeront 3 représentations de l'opéra Norma de Vincenzo Bellini dans le cadre exceptionnel du théâtre antique  gallo-romain de Sanxay (86).

L'an dernier, 4 représentations de l'opéra de Verdi : "Aïda" ont rassemblé plus de 10000 spectateurs.
L'excellence des représentations d'Aïda en 2009 se poursuivra, sans aucun doute, cette année pour l'opéra de Bellini. Sanxay à désormais atteint, tant par l'interprétation musicale et vocale que par des mises en scène et des décors de grande qualité , un niveau digne des plus grandes scènes françaises de plein air comme : Les Chorégies d'Orange ou le Festival d'Aix en Provence.


SANXAY-1.jpg

Sanxay-Norma-2040.jpg


Quelques éléments pour les représentations de Norma,  

"Le rôle des rôles" affirmait Callas.

65 musiciens - 6 solistes - 70 choristes - 30 figurants

Orchestre et choeur des Soirées lyriques de Sanxay

Direction musicale : Didier Lucchesi

Mise en scène : Jean Gervais

Chef de choeur : Stephano Visconti
____

NORMA : Sorina Munteanu

ADALGISA : Géraldine Chauvet

POLLIONE : Thiago Arancam (Radames dans Aïda en 2009)

OROVESCO : Wojtek Smilek

CLOTILDA : Sarah Vaysset

FLAVIUS : Dominique Rossignol
_____

Les soirées lyriques de Sanxay sur ce blog :
2007 Le Trouvère de G. Verdi

2008 Requiem de Verdi - soirée Bel Canto
2008 Soirée Requiem de Verdi

2009 Aïda

2009 Aïda Compte-rendu de représentation

Sanxay 2

 

Pour entendre Norma sur ce blog :
Norma "Casta diva" interprétations comparées



Norma - Ouverture

 


Duo : Mira o Norma - Maria Callas (Norma) Ebe Stignani (Adalgisa) 1954

 

ADALGISA
Mira, o Norma, ai tuoi ginocchi
questi cari tuoi pargoletti.
Ah! pietade di lor ti tocchi,
se non hai di te pietà...
NORMA
Ah! perché la mia costanza
vuoi scemar con molli affetti?
Più lusinghe, ah più speranza
presso a morte un cor non ha..
ADALGISA
Vois, ô Norma, à tes genoux
tes chers petits enfants.
Ah ! prends donc pitié d'eux
si tu n'as pas pitié de toi-même.
NORMA
Ah ! pourquoi veux-tu affaiblir ma constance
par de doux sentiments ?
Un coeur proche de la mort
n'est plus sensible aux flatteries de l'espoir
Tag(s) : #OPERA- et- musique- vocale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :