Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


RE-PUBLICATION DE CET ARTICLE TRES SOUVENT CONSULTÉ  ... ARTICLE REVU ET COMPLETÉ AU NIVEAU DU TEXTE + AJOUT D'UNE VIDEO (Lever du soleil de l'hiver solsticial du haut d'une pyramide près de Mexico). 


Le solstice d'hiver a eu lieu hier, passage obligé d'une moindre lumière, promesse d'une clarté en devenir ... Le soltice d'hiver , parle d'espoir et de renaissance ... , à l'instar de nos cousins préhistoriques qui devaient penser que le soleil ne reviendrait jamais, nous guettons les premières lueurs qui pourraient nous annoncer le renouveau déjà en marche une fleur sur un camélia précoce et quelques éclats jaunes sur les branches dénudées d'un forthitia ... tout porte à croire, si l'on attentif, que ce début d'hiver préfigure le printemps à venir !


  

      Le solstice d'hiver 2013 à eu lieu, hier, à 17.11 précisément.


SOLSTICE D'HIVER

lever_soleil_04_600px.jpg

En plus du début de l'hiver, le solstice  marque la plus longue nuit de l'année. S'il peut paraître triste à cause, parfois, des intempéries ou du manque de lumière, il ne faut pas oublier qu'à partir du sostice d'hiver les jours rallongent - petitement au début - et que ce que nous pouvons éventuellement fêter à cette date c'est le retour progressif de la lumière ... Les fêtes de Noël qui suivent de peu ce passage significatif ne s'y trompent pas, elles, avec leurs illuminations, leurs couleurs éticellantes, et leurs sapins anoblis par la lumière et l'or !

Solstice-d-hiver-2009.png
Illumination de la terre par les rayons du soleil au moment du solstice d'hiver


Le solstice est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional.

Une année connaît deux solstices : le premier vers le 20 ou le 21 juin, le deuxième vers le 21 ou le 22 décembre. Par extension, les solstices désignent les jours de l'année pendant lesquels ils se produisent. La date des solstices est souvent liée à celle de l'été ou de l'hiver.

Le jour du solstice d'été est le plus long de l'année, tandis que le solstice d'hiver marque la plus longue nuit de l'année. Les dates des solstices d'hiver et d'été sont inversées pour les hémisphères nord et sud, ainsi bien sûr que les saisons qui suivent traditionnellement ces dates.

 


 

Symbolisme


Le solstice d’hiver est le moment où le soleil sort des "ténèbres de la matrice hivernale” Le mot solstice vient du latin: Sol (soleil) et de “sistere”: rendre immobile. En effet, le soleil semble immobile à cette période de l'année.

Les Collegia Fabrorum célébraient déjà, dans la Rome antique, la double fête solsticiale de Janus, dieu de l'initiation, dieu des portes et des passages. Janus était représenté à deux faces : l'une tournée vers le passé (le vieil homme) et l'autre vers l'avenir (le jeune homme), alors qu'une troisième face - invisible aux non-initiés - regarde vers le présent.

 

Janus

Janus Bifrons


Depuis l'avènement du christianisme, Janus est devenu Jean, mais cette fête, quelles que soient ses lointaines origines, est toujours étroitement liée aux manifestations et occultations apparentes de la lumière. Les portes que Janus/Jean ouvre et ferme cycliquement correspondent aux portes solsticiales. C'est entre le passé qui n'est plus et l'avenir qui n'est pas encore qu'est le véritable visage de Janus qui regarde le présent. L'espoir suscité par le visage du dieu pallie alors à la peur de ne jamais voir le soleil reparaître.


La Nuit de Yalda

Combien de nuits et de silence encore ?

Il est temps que je me réveille !

Et qu’avec le jour je fasse renaître le feu rieur

Si je dois brûler, alors il faut jaillir

Que l’amour m’embrase pour que je ne craigne plus la flamme

Cent champs de coquelicots ont leur source de sang

dans mon cœur

Comment pourrais-je me mêler enfin à la terre ?

Telle une montagne je me tiens assis sur une fièvre secrète

Il y aura cent tremblements de terre avant que je ne m’éveille

Alors je me lèverais et dénouerai le cœur brûlant

De ma poitrine, je laisserai couler le déluge aveugle

Comme pleurs qui nouent la gorge je tomberai des nuages

Et je suspendrai à la foudre le visage du courroux

Ô ombre ! Les veilleurs de la nuit guettent le soleil

J’ouvrirai la prison de la nuit de Yaldâ (*), je m’échapperai.

Houshang Ebtehâd (Poète iranien)

  (*)Yalda est le nom persan de la nuit du solstice d’hiver

 

Le symbolisme des solstices est dominé par les figures archétypales des deux Saint Jean : Saint Jean l'évangéliste (solstice d'hiver) et St Jean Baptiste (solstice d'été).

Le solstice d'hiver avec Jean l'évangéliste (évangile de la lumière, de l'amour) dans le signe du capricorne, ouvre la porte des dieux pour faire place à la lumière qui est en ce jour dans sa phase la plus déclinante. Elle ne peut donc que renaître ainsi que l'espoir d'un renouveau de la nature et des hommes.

Le Solstice d'hiver, vu de la pyramide du "feu nouveau", près de la ville de Mexico

 

 

 


Philip Glass

"Hymn to the sun" (Hymne au soleil)
Extrait de l'opéra Aknathen acte II scène IV




Tag(s) : #Franc-Maçonnerie- et -symbolisme

Partager cet article

Repost 0