Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le terme  "sgraffite" vient d'un mot italien signifiant : griffé, c'est un art visuel servant à la décoration architecturale ... technique utilisée au moment de la "renaissance" et pendant la période "art nouveau".


La technique du sgraffite, importée d'Italie se répand à Prague et en Bohème au milieu du XVIè siècle : demeures bourgeoises et palais se couvrent ainsi de sgraffites, surtout à l'extérieur. Cette pratique décorative, particulièrement appropriée pour imiter les appareils de pierre, comme le bossage en pointe de diamant, s'utilise également pour la représentation de scènes figuratives à thème mythologique, biblique ou historique. Au XIXè siècle le style néo-renaissance réhabilite l'usage du sgraffite pour illustrer le réveil national tchèque à l'aide de scène historiques et de figures allégoriques.



D'abord application d'un mortier, parfois coloré en noir à l'aide de charbon de bois puis, application progressive, à l'aide d'une taloche, d'un second enduit blanc ... report en pointillé du dessin souhaité et grattage de l'enduit blanc avec des pics et des grattoirs pour obtenir un dessin bicolore ou noir et blanc comme sur la maison dites : "A la minute" (place de la vieille ville) ci-dessus et en dessous ...


Les frises à l'antique réalisées en sgraffites du Palais Schwartzenberg ...






Un autre exemple sur un immeuble XIXè ... dans la Prague moderne ...


Une façade très colorée ... typique des maisons pragoises anciennes ...



Au détour d'une rue  ... des couleurs, des décors réjouissent l'oeil ...






Photos Antiochus, Prague 2007 ...

voir aussi : voyage à Prague - Prague Vieux cimetière juif -
Prague vieux cimetière juif (2) -

Tag(s) : #PRAGUE

Partager cet article

Repost 0