Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Richard+Strauss+image
Richard Strauss compositeur et chef d'orchestre (1864-1949)

Le Chevalier à la Rose

Le Trio final du "Chevalier à la Rose" (Der Rosenkavalier), opéra de Richard Strauss, surtout pour entendre la grande Soprano  Nina Stemme dans le rôle de "la maréchale". (Elle chante ici avec la mezzo-soprano Vesselina Kasarova "Octavian" et Malin Hartelius "Sophie" à l'Opéra de Zurich).
 
Et pour écouter/découvrir aussi la sublime partition que Richard Strauss a écrite sur le livret de Hugo von Hofmannsthal. Chef d'oeuvre lyrique absolu, s'il en est !
Création le 26 janvier 1911 à Dresde

Octavian 
Marie-Thérèse

(Tous les trois ensemble)

La Maréchale

Je me suis vantée
d'être capable de l'aimer de la bonne manière.
D'aimer, jusqu'à son amour pour une autre !
Je ne pensais vraiment pas
que cela me serait aussi vite infligé !
La plupart des choses en ce monde, 
restent incroyable à qui
les entend seulement raconter.
Seul peut y croire celui qui les vit, 
et il ne sait comment ...
Le garçon est là et je suis là, 
et avec cette fille étrangère il sera heureux, 
heureux de son point de vue d'homme, pleinement.


Sophie
Je me sens comme à l'église,
tout me paraît sacré, et si impressionnant,
et tout pourtant me paraît sacrilège !
Qu'éprouve donc vraiment mon âme ?
Je voudrais m'agenouiller devant cette femme,
et je voudrais lui faire du mal aussi,
car je devine qu'elle me le donne, 
et me prend quelque chose de lui à la fois.
Qu'éprouve donc vraiment mon coeur ?
Je voudrais tout comprendre, et puis je m'y refuse.
Je voudrais questionner et ne pas questionner,
j'étouffe et je suis glacée.
Et je ne sens que toi et je ne sais qu'une chose :
Je t'aime, je t'aime !


Octavian
Quelque chose est advenu, quelque chose s'est produit.
Je voudrais lui demander : cela peut-il être ?
Et cette question, je le sens, m'est interdite.
Je voudrais lui demander : pourquoi en moi ce tremblement ?
Une grande injustice a-t-elle donc été commise ?
Et je ne dois pas, précisemment, l'interroger - elle - à ce sujet ...
Et puis je te regarde,
Sophie, et je ne vois plus, et ne sens plus que toi,
Sophie, et je ne sais plus rien, sinon
que je t'aime !

 

 
Une autre interprétation d'anthologie, enregistrée à l'opéra de Munich en 1979, réunissant trois des plus grandes cantatrices de l'époque : la soprano Gwyneth Jones (Soprano dramatique), La mezzo-soprano Brigitte Fassbaender et la délicieuse soprano lyrique : Lucia Popp. Sous la direction magistrale de Carlos Kleiber.Toutes trois chantent, avec émotion et un talent vocal hors du commun, ce fabuleux trio final de l'opéra de Richard Strauss ... La musique mêle les trois lignes de chant - l'orchestre fait le lien. Les trois personnages, eux, racontent chacun pour soi, les heurs et malheurs de l'amour, finalement la Maréchale malgré son amour pour le jeune Octavian se retirera du jeu , permettant à ce dernier de céder à son amour pour Sophie !
 

Toujours extrait du "Chevalier à la Rose", pour le plaisir de contempler et d'entendre la Beauté en la personne de l'immense Elisabeth Schwartzkopf ...  de fabuleuses images qui datent de 1962 : "Le monologue de la Maréchale" (extrait)
 

La-rose 389x506
Tag(s) : #OPERA- et- musique- vocale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :